L\'Emir Abd el Kader

Ouverture d’une nouvelle librairie à Alger : Un espace dédié aux débats culturels

Ouverture d’une nouvelle librairie à Alger : Un espace dédié aux débats culturels

 Un nouvel espace dédié au livre et aux débats culturels baptisé « Librairie de l’Emir Abdelkader » à été inauguré samedi à Alger avec l’objectif d’offrir un espace supplé- mentaire aux actions culturelles de proximité.

PUBLIE LE : 06-08-2012 |
 Un nouvel espace dédié au livre et aux débats culturels baptisé « Librairie de l’Emir Abdelkader » à été inauguré samedi à Alger avec l’objectif d’offrir un espace supplé- mentaire aux actions culturelles de proximité. Après l'espace «Plasti» dédié à la culture et aux débats, le quotidien Algérie News a élargi son champ en redonnant vie à cette ancienne librairie de la rue Ben-Mhidi fermée depuis plus de 4 ans et en l’agrémentant d’un lieu de rencontre et d’échanges.
Présent à l’inauguration, Azzeddine Mihoubi, directeur de la Bibliothèque nationale a exprimé sa «joie» et sa «fierté» de voir une «nouvelle librairie ouvrir au moment où beaucoup d’autres sont en train de fermer». Le gérant de cette librairie, Hmida Laayachi, souhaite créer et accueillir autour de cette structure plusieurs activités culturelles et redonner vie à l’espace mitoyen. Pour cela un partenariat avec l’APC d’Alger- Centre a été mis en place afin de «rassembler les vendeurs de livres d’occasion qui exercent dans les rues de la capitale» a-t-il annoncé. En plus des débats et rencontres organisés par le quotidien Algérie News, la nouvelle librairie prévoit d’abriter les activités culturelles du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA), «notamment des séances hebdomadaires de lecture de poésie amazigh à partir du mois de septembre prochain», selon Hmida Laayachi qui voit en ce partenariat «une tribune pour la poésie populaire mais aussi pour la littérature d’expression amazigh». Le soutien aux jeunes en matière de littérature ou d’autres domaines artistiques fait aussi partie des objectifs de la librairie qui compte, avec le concours de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA), aider les jeunes talents à produire et diffuser leurs œuvres par le biais de programmes de soutien mis en place par l’ONDA tels que l’aide à l’écriture.
Dans la perspective de diffuser la littérature algérienne dans le monde arabe, Hmida Laayachi a annoncé «la création d’une société algéro-syrienne de diffusion et de distribution en partenariat avec des éditeurs syriens. Il est question également de traduire les œuvres littéraires algériennes d’expression française et d’assurer leur diffusion dans le monde arabe».


06/08/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres