L\'Emir Abd el Kader

Les monnaies: Émir Abd-el-Kader (1832-1847)

 

 

 

Les monnaies: Émir Abd-el-Kader (1832-1847)

 

Emir Abdelkader

Un monnayage de résistance, à l'initiative du jeune émir Abd-el-Kader. Celui-ci se déclare l'adversaire résolu des envahisseurs et sept ans après leur débarquement, il parvient à exercer son pouvoir sur la plus grande partie de l'Algérie. Dans un premier temps, il a fait demander les coins du dey afin de poursuivre l'émission de monnaies traditionnelles. Le refus des Français de les lui rendre l'amène à produire des pièces radicalement nouvelles, les mohammedia. On peut y lire des formules religieuses : "Dieu nous suffit. Il est le meilleur parti". Monnaies pauvres, de cuivre ou de billon, elles serviront notamment à payer l'impôt nécessaire au renforcement économique de cette nation algérienne, ainsi qu'à la reconstitution et à l'équipement de l'armée, dans les intervalles de paix.
Après la chute de Constantine en 1837 et après une guerre sanglante de 17 ans que l'émir a cédé en 1847.

Généralités et définitions
Les monnaies Algériennes de la période Ottomane sont conçues dans plusieurs métaux tels que l’Or, l’Argent, le Bronze et le Plomb. Elles comportent des motifs ornementaux et des caractères arabes très élégants ainsi que le lieu et la date à laquelle elles ont été frappées.
Sur l’avers de la monnaie est inscrit “ Sultan des deux terres et commandant des deux mers le Sultan Mahmoud Khan , bénit ses victoires. Sur le revers est inscrit “ frappée en Algérie en.............
Le boudjou, ou « piastre d'Alger », est la monnaie turque utilisée dans la régence d'Alger lors de la période ottomane de l'Algérie qui précède l'annexion du territoire à la France en 1848.
Le boudjou d'argent correspondait à 24 mazounas ou 48 kharoubs ou 696 aspers. Il fallait 4,5 boudjous pour faire un sultani en or. La pièce de 1 boudjou fut fabriquée à Alger en 1830 (AH 1245) puis à Constantine de 1832 à 1837 (AH 1248 à 1253), probablement avec le trésor du dey, pillé par les français lors de la conquête.

29 Aspers (Akcheh, Dirham Saghir) = 2 Kharubs = 1 Mazuna

24 Mazunas = 1 Budju (=13.5g jusqu'à AH 1236/1821AD, aprés 10g)

4.5 Budjus = 108 mazunas = 1 (Or) Sultani (entre 3.20g - 3.40g)

Type de monnaie des deux périodes disponibles sur le marché

5 ASPERS - MAHMOUD II

5 ASPERS - EMIR ABD EL KADER

1/8EME DE BOUDJOU - MAHMOUD II

1/6EME DE BOUDJOU - MAHMOUD II

1/4 DE BOUDJOU - ABDOUL HAMID I

1/3 DE BOUDJOU - MAHMOUD II

1 BOUDJOU - MAHMOUD II

2 BOUDJOUS - MAHMOUD II

1/2 SULTANI - MAHMOUD II– OR

1 SULTANI - SELIM III - OR

  • 5 Aspres AH 1237 :Algérie Mahmud II (AH 1223-1252 / 1808-1839 AD) KM 71
  • 2 Budju AH 1242: Algérie Mahmud II (AH 1223-1252 / 1808-1839 AD) KM 75 - Poids 19,58 g

Argent, Poids:20 grammes; Diamètre: 37,5 mm.

  • 1/4 Budju (6 Mazunas) AH1244(1828) MAHMUD II Argent

21mm. 2,57gr

  • 1 Boudjou - AH 1245 = 1830

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus, référence :

 

http://philateliedz.forumactif.com/t1286-monnaie-de-la-fin-de-la-periode-ottoman-en-algerie

 

 

 

 



17/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres