L\'Emir Abd el Kader

Les arrières petites filles de l’Emir Abdelkader accomplissent « avec fierté » leur devoir électoral

Algérie1.com

Les arrières petites filles de l’Emir Abdelkader accomplissent « avec fierté » leur devoir électoral

Par La Rédaction | 08/05/2012 | 21:41
 

Les arrières petites filles de l’Emir Abdelkader, Safia, Zineb et Rabéa Hosni El-Djazairi établies au Maroc ont accompli « avec fierté » leur devoir électoral pour les législatives 2012 dans un centre de vote à Rabat, estimant qu’il s’agit d’un « prolongement de l’Histoire de la Nation algérienne et un pas important pour la préservation des valeurs nationales ». Dans une déclaration à l’APS, les filles de l’Emir Mohamed Saïd Hosni El-Djazairi, neveu de l’Emir Abdelkader se sont dit satisfaites de pouvoir voter en dépit de leur âge avancé et leur état de santé.

Née en 1935, Safia l’aînée des trois soeurs, fut la première à mettre son bulletin dans l’urne « après avoir choisi les candidats les plus dignes de représenter » la communauté nationale à la prochaine Assemblée. Cette Algérienne qui a séjourné dans plusieurs capitales arabes a estimé que ses compatriotes ne devraient pas manquer cette occasion pour s’exprimer et opérer un changement.

Elle a affirmé qu’elle suivait avec une « attention particulière » l’actualité algérienne et est consciente du danger qui guette l’Algérie durant cette période sensible d’où l’intérêt pour les Algériens de participer à cette échéance électorale. Safia s’est dit, à maintes reprises, fière d’appartenir à la Nation algérienne. « C’est vrai que le sang de l’Emir Abdelkader coule dans mes veines mais son esprit et ses nobles principes sont ancrés dans le coeur de chaque Algérien qui aime sa patrie », a-t-elle enchaîné.

Pour sa part, Zineb a relevé la responsabilité qui incombe à chaque jeune algérien de prendre la relève souhaitant voir l’Algérie toujours à l’avant garde d’autant plus qu’elle dispose de tous les atouts. Rabéa a, quant à elle, estimé que ce genre de rendez-vous nationaux sont une occasion pour renforcer les liens avec la patrie. « Ma présence aujourd’hui me donne le sentiment que je contribue, dans une certaine mesure, à l’édification de l’Algérie », a-t-elle confié. Hanada, fille de Safia qui fut la dernière à avoir voté a tenu à exercer son droit et devoir électoraux.(aps)



09/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres