L\'Emir Abd el Kader

Citations

 

 

L'émir a écrit :

 

 

Quand on voit des personnes sans lumière s’imaginer que le principe de l’Islam est la dureté, la rigueur, l’extravagance et la barbarie, c’est l’occasion de répéter ces mots : la patience est une belle chose et c’est en Dieu qu’il faut chercher refuge ». Emir Abdelkader

 

 «Si quelqu'un d'entre vous voit un mal, qu'il intervienne pour le changer; s'il ne le peut pas, qu'il le condamne par la parole: s'il ne le peut non plus, qu'il le désapprouve, au moins en son cœur, c'est le moins qu'il puisse accomplir comme acte de foi…».

  ET ailleurs :

"Et nos chevaux blancs ? C'est la monture des princes.Quand l'aurore se montre, ils font pâlir la lune d'effroi.

J'ai préparé pour les combats un noble coursier aux formes parfaites, qu'aucun autre n'égale en vitesse.

Abdelkader, Pensées arabes, 1865.

et aussi:

L'Emir Abd el-kader dira de la calligraphie : « de toutes les activités manuelles, l'écriture est sans conteste celle qui apporte le plus d'avantages, dans la mesure où elle met en jeu à la fois la connaissance et le discernement, dans la mesure aussi où elle exige de l'esprit qu'il s'élève depuis les lettres, tracées séparément, jusqu'à la forme des mots que la langue prononce, et de la forme des mots jusqu'à la signification qui leur est propre. L'esprit se transporte ainsi d'un indice à l'autre, et cela d'une façon qui devient bientôt habituelle. C'est de ce trajet perpétuel du signifié au signifiant que l'écriture tire sa puissance, trajet où l'esprit de discernement trouve son véritable accomplissement, source pour l'homme à la fois d'un surcroît d'intelligence et d'un supplément de perplexité » (2) Lettre aux français

 

et encore :

Rappelant ce que Dieu lui a enseigné : «... N'a-t-il point dit, celui sur qui soit le salut et la bénédiction : Celui qui épargnera à un croyant une peine des peines de ce monde, Dieu lui épargnera une peine des peines de l'autre vie...»

Sur le cheval :

La première est la lettre de l'Emir Abdel Kader à Napoléon III, accompagnant le cheval Emir, offert comme présent : « Je t'envoie le plus beau, le plus pur, le plus vaillant cheval que j'ai rencontré dans ma vie. Il s'appelle Emir. Si tu veux le garder en bonne santé et surtout si tu l'emploies à perpétuer sa race, fait lui chasser la gazelle deux fois par semaine. »

« Le cheval de Pur sang arabe est fait pour porter lourd, vite et loin …et continuer »

Enfin la dernière citation qu'il tenait lui-même des bédouins Ruwalah: « Le cheval de Pur sang arabe est le cheval de l'homme, le cheval de course est cheval du diable »

cité par Jean-Claude Rajot

 

 

«J'ai vu hier la maison des canons avec lesquels on renverse les remparts; je vois aujourd'hui la machine (l'imprimerie) avec laquelle on renverse les rois. Ce qui en sort ressemble à la goutte d'eau venue du ciel: si elle tombe dans le coquillage entrouvert, elle produit la perle; si elle tombe dans la bouche de la vipère, elle produit le venin.».L'Emir Abdelkader

"Un arabe en deuil ne sort pas de sa tente et je suis dans le plus grand deuil de ma vie , le deuil de ma liberté ", dira-t-il pendant son emprisonnement à Pau  en 1848.



23/01/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres