L\'Emir Abd el Kader

L'AFRIQUE DU NORD À LA BIBLIOTHÈQUE

L'AFRIQUE DU NORD
À LA BIBLIOTHÈQUE
DE LA SOCIÉTÉ ASIATIQUE ·
Cet inventaire qui étonnera par son éclectisme, surprendra également autant par les énormes lacunes qu'un spécialiste de l'Afrique du Nord pourra y constater que par les ouvrages rares que l'on y trouve. Tous les livres recensés sont parvenus à la Bibliothèque de la Société Asiatique par des chemins détournés et ceci explique la disparité de l'ensemble.
En effet, la Société qui depuis sa fondation en 1822 n'a jamais eu de « politique" d'achat systématique des ouvrages et périodiques, possède une bibliothèque uniquement « alimentée" par des dons, des legs, des échanges ou des envois pour comptes rendus. Cette absence de politique explique les nombreuses lacunes que l'on remarque dans les fichiers, mais d'autre part, les dons et legs dont la Société a été bénéficiaire lors du décès de certains de ses membres permettent d'y découvrir des ouvrages très variés, quelquefois très rares, et des collections pratiquement complètes de revues.
Il est difficile de retrouver la provenance exacte de ces livres mais il a été possible de recueillir quelques indications dans les Archives de la Société sur des dons d'ouvrages ou de manuscrits par des membres dont les recherches étaient consacrées à l'Afrique du Nord.
Il faut par ailleurs préciser que la Société Asiatique, comme son nom l'indique, limite ses centres d'intérêts au territoire géographique du continent asiatique et que ce n'est qu'exceptionnellement ou marginalement qu'elle s'est penchée sur l'étude d'autres régions. C'est à cause de son appartenance à la sphère arabo-musulmane que l'Afrique du Nord à quelquefois fait l'objet de recherches et c'est à ce titre que les ouvrages recensés dans cette liste figurent dans les rayons de sa bibliothèque.
Avant de passer à l'étude succincte du contenu de ce « catalogue ", il faut
mentionner quelques-unes des revues qui sont à la Bibliothèque de la société et
dont les titres ne figurent pas ci-dessous.
La plus importante est la Revue Africaine dont on dispose pour les années
1857 à 1952, presque sans interruption.
Hespéris devenue Hespéris Tamuda, depuis le tome l en 1921 et dont la
publication se poursuit encore aujourd'hui.
. Société Asiatique, 3, rue Mazarine, Paris, 6e.
1062 G. JOLY
Les Archives Marocaines de 1904 à 1936, collection complète pour ces années.
Avec des interruptions relativement importantes, la collection Recueil des Notices et Mémoires de la Société Archéologique de Constantine, s'étend de 1874 à 1956.
Ensemble très éclectique, on l'a dit, mais à l'intérieur duquel il est quand même possible de regrouper les titres sous quelques têtes de chapitres que l'on peut rapidement analyser.
-Islam: ouvrage peu nombreux, environ une dizaine, de sociologie religieuse, d'étude du culte ou de la vie des saints.
-Droit: représenté par des ouvrages d'intérêt variable, précis de droit en arabe ou en traduction, recueils de jurisprudence, études sur les waqfs... une vingtaine de titres.
-Géographie et récits de voyages: genre en faveur chez les Arabes à toutes les époques; une vingtaine de volumes environ: édition de textes classiques (el-Bekri), monographies de villes, récits de voyageurs, études modernes de régions pour des buts militaires.
-Ethnographie dans laquelle on range toutes les études de moeurs, de
coutumes, nombreuses dans les premières années de la colonisation; beaucoup
d'études sur les Berbères, quelques études sur les minorités juives: environ
soixante titres.
-Langue et littérature: rubrique sous laquelle on peut classer à peu près
cent dix ouvrages: études dialectologiques de lieux ou de tribus, manuels de
langue arabe ou berbère, recueils lexicographiques, chrestomathies, études générales
sur la poésie et la littérature, dictionnaires...
-Histoire: plus de cent vingt livres sur l'histoire des dynasties, l'Afrique
du Nord avant la présence française, des épisodes de la colonisation et également
des textes arabes d'historiens classiques édités par des occidentaux.
-L'art et archéologie auxquels on a joint les recherches sur la numismatique,
l'épigraphie ainsi que les études sur l'artisanat. Beaucoup de notices sur
l'épigraphie romaine, punique ou libyque. Environ cent dix volumes.
-Soixante dix volumes environ restent inclassés qui groupent des études
dispersées dans des domaines divers: catalogues d'expositions, annuaires, études
générales sur l'Afrique du Nord, guides, brèves études économiques, etc...
On peut remarquer que 85 % environ de ces ouvrages ont paru avant
1945, 45 ô du total ayant été publié avant 1900.
Geneviève JOLY.



10/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres